Homework Bâle-Strasbourg

Category Archives

Cyclo-biblio : le réseau de professionnels !

Réseau_participants_CB2015


Pascale Mélon

Pascale Mélon

 

 

 

 

 

 

Discrète bibliothèque
pédalons, pédale
Et un autre temps advient
****

Sous les roues la route grise

Proches restés chez nous
Vent pris ma main. Liberté !
****
Les roues déposent les mots
la route écritoire
empreinte du plaidoyer
****

Sophie Cornière

Sophie Cornière

 

 

 

 

 

 

Bonjour à tous,
Si il n’est pas trop tard, à mon tour de me présenter.
j’ai l’impression d’être un peu la touriste dans cette aventure, en effet je ne vais ni au travail ni en vacances à vélo. Même si mon vélo et moi c’est une longue histoire : ça fait 30 ans que notre aventure dure ou plutôt durait car, à cause, de #cyclobiblio j’ai acquis un nouveau vélo avec plein de vitesses découvrant ainsi de nouvelles perspectives.
Cyclo-biblio est un vrai défi pour moi que j’espère pouvoir tenir.
En ce qui concerne ma vie professionnelle : je travaille depuis 25 ans en bibliothèque, je suis actuellement responsable d’une bibliothèque à Rouen, bibliothèque grand public avec un fonds musique important.
Mon métier est une passion qui empiète sur ma vie privée (comme pour la plupart d’entre nous je crois) c’est certainement pour ça que je me suis retrouvée présidente de l’ACIM (association de coopération des professionnels de l’information et de la documentation musicale). Fonction riche de rencontres, d’expériences et qui me fait m’interroger régulièrement sur la place de la musique en bibliothèque mais aussi sur le rôle des bibliothèques dans la société civile au quotidien.
Vous me verrez régulièrement derrière l’objectif de mon appareil puisque les organisateurs m’ont demandé de prendre quelques photos de notre aventure
Au plaisir de vous rencontrer.

 


Vincent Jovignot

Vincent Jovignot

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour a tous ,
Je suis le porte bagage …
Mon amie Sylvie , porte bagage numéro deux l’année passée et moi même nous apprêtons a prendre la route direction la Bourgogne , récupérer des vélos et vous retrouver a Bâle samedi matin .
Contrairement à ce que peut laisser penser la photo ci jointe , vos bagages nous sont confiés avec toute l’attention qu’ils méritent et non pas jetés en vrac …
Nous sommes réjouis de participer a cette deuxième édition vu la réelle bonne humeur de la première….

A samedi …


Catherine Damiron-Fouilland avec Bernard Fouilland : porter la lecture au grand air

Catherine Damiron-Fouilland

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliothécaire à Valence dans la Drôme, Cyclo-biblio est une belle occasion de porter notre métier au grand air.

Encore trop de personnes n’osent franchir nos portes ( réelles ou virtuelles), intimidées ou persuadées qu’elles n’y trouveront rien pour elles.

Chargée (entre autre chose) de l’action culturelle, je suis persuadée que toute action qui va au-devant d’elles peut changer leur perception de notre service de lecture publique.

Si les bibliothécaires à vélo réussissent à créer la surprise, à interpeler quelque peu ces personnes sur leur passage, alors, notre mission sera remplie !

Je serai accompagnée de Bernard, mon mari, qui entretient aussi fidèlement ma monture quotidienne !

Au plaisir de partager ces moments avec vous tous.


Mariel Geens : Former les collègues et nos visiteurs aux médias. Comment répondre par exemple aux besoins des jeunes et quelles possibilités pour informer les collègues sur les nouvelles technologies?

Mariel Geens

 

 

 

 

 

 

 

 

Je travaille comme assistant bibliothécaire dans la musicothèque/DVDthèque d’une bibliothèque publique anversoise. Je suis aussi étudiante éducatrice aux médias, pour en savoir plus et pour apprendre à soutenir mes collègues et nos visiteurs.
J’aimerais savoir, tout d’abord, comment peut-on faire pour que la bibliothèque publique devienne encore plus incontournable pour les jeunes, alors que la consommation de nouvelles et d’information digitales n’arrête pas d’augmenter? Comment peut-on les aider à atteindre leur buts? Qu’offre-t-on en terme de collections digitales et d’applications? Comment garantir une place pour le journalisme d’investigation en ligne dans nos bibliothèques? Est-ce nécessaire? Les multimédias, que peuvent-ils contribuer à une animation littéraire pour des jeunes de seize ans?

Deuxièmement, je suis en train d’étudier les possibilités pour transmettre la connaissance des technologies digitales aux collègues, afin qu’ils puissent, à leur tour, les transmettre à nos utilisateurs. Comment est-ce que les autres bibliothèques résolvent ce problème? Avec un site web, un blog, un autre outil multimédia, des ateliers thématiques, un pourriel des astuces?

 

Coaching co-workers and patrons in digital literacy. How can we help them in becoming more digitally literate?

I’m a library assistant in the film and music department of a public library in Antwerp, Belgium. I’m also training to become a digital media literacy coach for both co-workers and patrons.
I’m interested, first and foremost, to find more ways to make the public library more incontournable for people with little means, with news and information increasingly being consumed digitally. How can we empower them? What do we offer in terms of digital collections and applications? Is there a place for online investigative journalism in our libraries? What can digital media bring to our literature project for 16-year-olds?

Secondly, I’m investigating into the best ways in which to pass on knowledge about digital media to co-workers, so they, too, can pass it on to patrons. How do other libraries deal with this problem? Do they use a website, a blog, some other tool, small workshops, or do they spam colleagues with tips and tricks?


Nicolas Blondeau

photo nicolas blondeau

 

 

 

 

 

 

 

 

Je travaille dans le réseau des médiathèques du Grand Dole (Jura, Franche-Comté), comme coordinateur du département médiation des collections, et responsable de la salle arts (musique, cinéma, beaux-arts). En complément des collections multimédias (livres, CD, DVD, partitions et méthodes, ressources numériques en ligne), nous mettons en place des actions de partenariat avec d’autres structures culturelles et éducatives (Conservatoire, Musée, Scène de musiques actuelles, Lycées, MJC, …), et nous proposons des activités d’initiation à la création et à l’édition numérique dans le cadre de l’Atelier numérique des Arts [ lien : http://ateliernumeriquedesarts.blogspot.fr/]

Concerné par la place de musique en bibliothèque, je participe aux activités de l’ACIM [lien : http://www.acim.asso.fr/ ] (Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale), comme membre du bureau. Parmi les actions et les projets qui nous occupent, il y a :

L’ organisation annuelle des Rencontres Nationales des Bibliothécaires Musicaux (RNBM), l’an dernier à Rennes, cette année à Metz, l’an prochain à Clermont-Ferrand
La mise en place d’un observatoire des ressources numériques musicales à destination des bibliothèques,
La collecte de retours d’expérience et d’échanges de bonnes pratiques sur les dispositifs de médiation de la musique et d’éducation artistique et culturelle
La curation (veille et diffusion d’informations) et l’animation de communauté en lien avec la musique en bibliothèque via différents médias sociaux (liste de diffusion, twitter, facebook, scoop.it)

Mes attentes concernant ma participation à l’édition 2015 de Cyclo-Biblio sont très précises : je souhaiterais d’acquérir des notions cyclo-économiques de base concernant l’entretien et la réparation d’un vélo : dévoilage des roues, réglage du pédalier, de la roue libre et du dérailleur, changement d’un patins de frein, d’un rayon, etc., …non je plaisante… (encore que cela m’intéresse) 🙂

Si j’ai en tête des sujets qui me questionnent (comment : améliorer la recommandation ? faire de la bibliothèque un média social ? mutualiser davantage nos actions ? rendre la bibliothèque plus visible dans le paysage culturel et dans l’espace public ? etc. ), j’arriverai au départ de cette randonnée l’esprit ouvert à la découverte, et au plaisir de la rencontre.
Nul doute que de nouvelles idées vont fuser et se développer au fil de nos conversations et de nos visites, et que nous allons beaucoup nous enrichir grâce à ces échanges.
“Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.” Une devise qui s’applique bien à un peloton !


Kathrin Gurtner and Birgit Libiszewski

Kathrin Gurtner, Birgit Libiszewski

 

 

 

 

 

 

 

 

Why do we participate?
We like cycling, libraries and new experiences. In this respect participating in Cyclo-Biblio 2015 just seems the right thing to do.

Who we are?
We both work for the Swiss National Library (NL) in Berne.

Birgit works for the information services of the NL and assists users with their researches and questions concerning Switzerland. To her, collaboration and exchange of knowledge are fundamental to provide pertinent information.

Kathrin works as an archivist in the Graphics Department and the National Archives for Historic Monuments of the NL. Main issues in daily work are the digital collection management and the question how to become visible with collections that are – to a large amount – not yet catalogued in detail.

What do we expect?
We are looking forward to having a good time with colleagues from Switzerland and abroad.
This non-conference in move and in fresh air combined with new acquaintances will certainly bring new ideas into our daily tasks.

Unfortunately, we can only join in from Saturday to Monday (Basel to Sélestat) due to family duties.


Fred Greffet

Fred

 

 

 

 

 

Bonjour. Je suis Fred, libraire de mon état. Une fois n’est pas coutume, le libraire sera à la remorque des bibliothécaires. Je serai heureux de pédaler à vos côtés, de partager votre passion du métier et de parler de votre rôle dans la société.

Au plaisir de vous rencontrer!


Jonathan Galmiche

Jonathan Galmiche

 

 

 

 

 

 

Assistant bibliothécaire à la médiathèque André Malraux de Strasbourg, je m’occupe d’une partie du fonds en sciences humaines. Mes activités dans cette grande structure se partagent entre la gestion des collections (philo, psycho, droit et politique) et la préparation d’animations assez variées. Mes réflexions touchant le monde des bibliothèques s’orientent d’ailleurs actuellement vers des questions relatives à l’approche des nouveaux publics et au moyen d’y parvenir, notamment au travers d’événements hors-les-murs, ludiques et/ou sportives… comme des randonnées à vélo par exemple !

Je pratique le vélo quotidiennement, et comme vous pourrez le constater pour ceux qui ne la connaissent pas encore, la ville de Strasbourg est un terrain idéal pour se déplacer à bicyclette. J’ai pratiqué aussi les routes alsaciennes ou vosgiennes, et les petits villages que nous allons traverser valent vraiment le détour ! J’ai hâte de vous faire découvrir mon lieu de travail et si vous en avez envie, quelques endroits de Strasbourg que j’affectionne particulièrement.

A très bientôt en Alsace !


Page 1 of 5123...Last

Categories

Archives