Participants 2016

Jean-Philippe Aynié

JeanPhilippeAynie2

Montpellier

Après avoir débuté dans une BU auvergnate et néanmoins numérique, effectué un crochet formateur par l’ABES, je travaille actuellement à la BU de droit de Montpellier, entre autres choses chargé de la formation des étudiants, des collections de sciences politiques et du Sudoc-PS (Quoi ? vous ne connaissez pas le Sudoc-PS ?). Le tout à vélo bien sûr et le plus possible, c’est tellement plus simple et joyeux.

Problématique – résumé

Certes, une envie de (ré)affirmer ce que peuvent représenter les bibliothèques dans l’imaginaire collectif comme lieux de culture, de savoirs et d’échanges (vous pensiez à la bibliothécaire à jupe plissée et chignon vous ?).

Problématique – détaillée

Envie, surtout, de rencontrer des collègues, à vélo, porteurs d’idées neuves qui respirent et s’inscrivent dans le temps. Après 10 ans déjà, ou à peine, au service des services, avec « l’usager » au cœur de toutes les préoccupations, je suis depuis quelques mois en charge, et presque à contre-courant, d’un secteur d’acquisitions. Activité très banale, quasi souterraine de l’activité d’une bibliothèque et pourtant point névralgique, qui donne du sens aux services et en tout premier lieu, à mon avis, à l’un des plus importants que doit procurer une bibliothèque : à savoir aiguiser l’esprit critique dans une société qui produit et nous inonde d’infobésité. Au cœur de ce qui me motive, je constate, et cela me réjouit, que nous sommes de plus en plus nombreux à penser qu’à force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel comme le dit le bon et grand Edgar (E. Morin, La Méthode. Ethique, tome 6)

Other Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

Archives